13/11/2004

Le 11 novembre n'a pas été célébré à Cheratte

S'il est vrai que les derniers combattants de la guerre de 14-18 sont tous morts maintenant, nous trouvons qu'il est indigne de ne plus se souvenir publiquement d'une des plus grandes boucheries du siècle passé. Certes un hommage fut rendu à Visé et quelques petites gerbes ornaient symboliquement les monuments de Cheratte mais cette non-célébration non annoncée fait mal au coeur de nombreuses personnes même si elles n'assistaient pas même aux célébrations. On a déjà gommé le 8 mai au nom de l'Europe pour ne pas rappeler que les allemands d'une certaine époque étaient les boches par un souci de fraternité louable entre les peuples de l'Europe Unie. Nous voudrions dire, parce que ce blog est celui de l'ACPR, qu'il nous semble que le 8 lmai devrait à nouveau devenir un jour férié légal et national, non pas pour stigmatiser les boches mais pour célébrer la Paix et la lutte constante des peuples du monde entier pour leur libre émancipation. Que le 8 mai en plein printemps devienne un jour de joie, une fête que l'on fête entre tous, amis du monde entier. Nous allons nous y employer. Et s'il faut aussi transformer la date du 11 novembre nous nous battrons pour que ce jour, et il l'est déjà, soit assimilé à la lutte des femmes, cette minorité largement majoritaire pour laquelle en certains pays le droit de vivre est encore remis en question pour un rien. Utopiques ? Non, humains, simplement.


15:09 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.